Partager

La citerne

Pourquoi est-ce un incontournable ?

De tous temps, l’alimentation en eau a posé problème sur l’éperon des Baux, le rocher ne possédant ni source, ni puit. Aussi, la récupération des eaux de pluie était nécessaire et cette citerne a alimenté le château en eau pendant plusieurs siècles. 

Zone Château

Cette citerne était couverte par une voûte en berceau et avait deux ouvertures : la première recevant les eaux de ruissellement et la seconde servant à puiser l’eau. Il est encore possible aujourd’hui de voir les traces de frottement laissées par une corde au bout de laquelle devait pendre un seau. Des trous réguliers percés dans le mur de séparation servaient peut-être à filtrer l’eau.

Il existait à l’origine trois citernes. Les deux autres citernes se trouvaient au sommet du rocher à côté du donjon et près de la chapelle castrale.

En détail

Entre la première basse-cour et la maison du four, une rigole est creusée dans la ruelle castrale. C’est elle qui conduit l’eau de pluie vers la citerne.

 

Le saviez-vous ?

Les murs étaient enduits d’un mélange de terre cuite pilée, de sable et de chaux les rendant étanches.