Partager

Les basses-cours

Pourquoi est-ce un incontournable ?

Ce sont dans les basses-cours que vivaient les habitants du château. Elles sont de formidables témoins de la vie quotidienne de l’époque. 

Zone basse-cour

La première basse-cour donnait accès aux habitations seigneuriales. On y croisait armures et belles robes mais aussi les servantes qui portent le pain à cuire dans la maison du four ou vont puiser de l’eau à la citerne. Les gardes logeaient également dans cette partie du château. Ambiance totalement différente dans la seconde basse-cour dans laquelle artisans et paysans habitaient et travaillaient. Isolée de la première basse-cour par un fossé, les maisons formaient un véritable village à l’abri des murs du château.

En détail

Il régnait dans la seconde basse-cour une activité importante. Les paysans qui cultivent les potagers, les champs et les vignes du châtelain, sont logés ici. Il en va de même pour le berger et son troupeau (porcs, moutons et chèvres). Il y a sûrement aussi les écuries pour les chevaux du seigneur, les ânes et les mulets qui remontent de la vallée de lourdes charges : les grains, le bois, l’eau lorsque les citernes sont vides. Les poules et les oies picorent dans tous les coins. 

Le saviez-vous ?

À l’intérieur des maisons de la première basse-cour, les murs étaient couverts de tapisseries. Décoratives, elles surtout utiles pour lutter contre le froid et l’humidité, rendant les pièces moins austères et plus confortables.