Quatre installations monumentales de l’artiste contemporain Philip Haas vont investir le Château des Baux-de-Provence le temps d'une exposition. Mesurant 5 mètres de haut et pesant chacune 400 kilos, ces sculptures de têtes géantes sont inspirées des Quatre Saisons de Giuseppe Arcimboldo (1527-1583).

Quel que soit le mode d’expression artistique qu’il utilise, peinture, sculpture ou film, Philip Haas est fasciné par l’idée de transformation d’échelle des éléments qui modifie la perspective du spectateur. L’Hiver a été la première sculpture à avoir été exposée en 2010 et 2011, notamment à la National Gallery of Art de Washington-DC, à la Piazza del Duomo à Milan et dans les jardins du Château de Versailles.

Depuis 2012, les Quatre Saisons de Philip Haas ont entamé un voyage spectaculaire, de lieu d’exception en lieu d’exception. En 2015, elles ont été exposées au Nelson-Atkins Museum à Kansas City, en 2016 au Crystal Bridges Museum of Art de Bentonville (Arkansas), puis au Hillwood Museum and Gardens de Washington DC. Après leur traversée transatlantique, elles sont présentées pour la première fois ensemble au Château des Baux-de-Provence.

Philip Haas est un artiste contemporain et réalisateur américain. Le Kimbell Art Museum de Fort Worth (Texas) et la Dulwich Picture Gallery de Londres lui ont consacré des expositions personnelles. Il a reçu la Bourse Guggenheim et le Premio Open du Festival de Venise, entre autres récompenses. En 1995, son long-métrage Des Anges et des insectes est nommé pour la Palme d’Or au Festival de Cannes.

Partager
Partager

Galerie photo

Diaporama