Partager

Le monument de Charloun Rieu

Pourquoi est-ce un incontournable ?

Grande figure de la poésie provençale, Charloun Rieu marqua de son art populaire la région. Sa statue, située sur l’éperon, domine la vallée des Baux.

Zone éperon

Réalisé en 1930, ce monument est l’œuvre du sculpteur marseillais Botinelly. Il a été élevé en l’honneur du poète Charles Rieu. Ce paysan, né dans le village de Paradou en 1846, était le fils aîné de dix enfants. Il fut donc tout naturellement destiné à seconder son père dans les travaux agricoles.

Il écrivit d’abord des poèmes en français, avec un certain succès. Puis, Frédéric Mistral l’encouragea à écrire dans sa langue maternelle, le provençal. C’est ainsi que Charles Rieu, devenu Charloun dou Paradou, s’inscrit dans ce mouvement de renouveau de la langue et de la culture provençale au XIXe siècle. Ses Chansons du Terroir, ses Nouvelles Chansons du Terroir et son Dernier Chant ont été édités de 1897 à 1904. Charloun Rieu a publié aussi une traduction, en provençal, de l’Odyssée d’Homère, L'Oudissèio d'Oumèro.

En détail

Le visage sculpté de Charloun Rieu, son regard de pierre scrutant désormais à jamais le panorama extraordinaire qui s'étend devant lui.

Le saviez-vous ?

L’éperon des Baux sur lequel est élevé ce monument a donné son nom du site puisque « bau » en provençal désigne un escarpement rocheux. Cet escarpement à pic de 20 à 45 mètres protégeait naturellement le château contre une attaque venant de la plaine.